Un camcorder écope de 60 jours de prison pour avoir copié deux films en salle de cinéma avec des lunettes caméra. Samuel Arnold Jr, un Américain de 37 ans, a plaidé coupable de piratage de films en salle de cinéma. Ce camcorder vient d’être condamné à 60 jours de prison ferme. Il a été reconnu coupable d’avoir utilisé des lunettes caméra pour capter deux films (Easy A et Emma Stone) en salle obscure. Deux contrefaçons qui ont été ensuite diffusées sur des sites de partage.

La MPAA a retrouvé la trace du camcorder via un appel téléphonique d’un employé du Cinema(Région de Chicago). Le pirate avait été fiché, d’abord via son adresse IP laissée sur un des sites pirate, puis via une enquête menée par la MPAA. L’association avait aussi repéré la trace du copieur via les watermarks, des informations numériques cachées dans les films, qui ont permis de remonter la trace d’une copie (heure, salle de projection, cinéma).

Ce pirate a de la « chance ». L’année dernière, un autre américain de 42 ans avait été condamné à deux ans de prison ferme, trois ans de mise à l’épreuve et la rondelette amende de 24 738 dollars (20.000 euros).

En France, un important camcorder est attendu devant le tribunal de Bayonne, ce 9 juin.

http://www.zataz.com/news/21294/lunette–camera–cinema–camcorder.html

Partagez cet article :