L’Europe vient d’assister l’une des plus grandes opérations anti-piratage de l’histoire avec le raid du célèbre portail de film en streaming Kino.to. Le site Kino.to n’ hébergeait aucun fichiers illégaux, mais le site indexait des liens vers des sites de téléchargement directs et des sites de streaming.

Kino.to a été dans le collimateur de l’industrie du cinéma depuis de nombreuses années. Le site était particulièrement populaire en Allemagne, avec quatre millions de visiteurs par jour. Selon Alexa kino.to était l’un des 900 sites les plus populaires dans le monde, et parmi les 50 sites les plus populaires en Allemagne.

Ce succès vient de prendre brutalement fin il y a quelques heures. Le site a été mis hors ligne suite à une opération policière réalisée conjointement par des agents d’Allemagne, d’Espagne, de France et des Pays-Bas.

La police a arrêté 13 personnes jusqu’à présent. Une 14ème personne est toujours recherchée. Les personnes arrêtées sont soupçonnées d’implication dans une organisation criminelle ayant pour but de commettre une violation du droit d’auteur.
Au moment de la rédaction de cet article le site KINO.TO affiche le message suivant:

« Le nom de domaine du site auquel vous tentez d’accéder a été fermé pour suspicion de former une organisation criminelle ayant pour but de commettre des violations du droit d’auteur. »

« Plusieurs administrateurs de KINO.TO ont été arrêtés. »

«Tous les internautes qui ont piraté ou distribué des copies de films peuvent être poursuivis en justice. »

Dans un communiqué de presse, le procureur de Dresde explique que Kino.to faisait des millions d’euros de profits.

Partagez cet article :