Pornolab.net est  le plus grand tracker porno dans le monde avec plus de 2 millions de membres.  Hébergé en Ukraine, comme grand nombre de trackers, celui-ci a cependant vu ses serveur saisis par la police ukrainienne. La raison?  la plainte   n’est pas liée à la violation du droit d’auteur, mais à la distribution illégale de pornographie.

En effet La police Ukrainienne cite l’article 301 du Code pénal d’ Ukraine : Afin de protéger les mineurs, l’importation, la production, la vente et la distribution de matériel pornographique sans restriction d’âge est interdite. Or sur internet, rien ne peut empêcher un mineur d’accéder à un site réservé aux adultes.

Cependant, depuis le 1er mai, Pornolab.net a ré-ouvert ses portes. celui-ci a simplement changé d’hébergeur et se trouve désormais hébergé en Allemagne. Et hop, en un clic, on contourne (légalement) le problème….

 

Partagez cet article :