HADOPI : 2012 oblige, Sarkozy tempère son… par torrentnewsEn voila une nouvelle ! Notre président a-t-il compris que les pirates sont avant tout le public? Ou s’est-il rendu compte que ceux qu’il appelle « des pirates » sont aussi des électeurs? Quoiqu’il en soit, après avoir fait passer en force la loi Hadopi , M. Sarkozy semble tempérer ses propos…
à l’occasion de l’installation du CNN (Conseil national du numérique) notre président a déclaré : « On me dit Es-ce que vous êtes prêts à un Hadopi 3 ? Bien sûr que j’y suis prêt »
« Je prends d’ailleurs ma part de l’erreur. L’intuition que j’avais, c’est qu’on ne pouvait pas abandonner les créateurs. Peut-être que la maladresse a été de donner le sentiment que vous étiez attaqués ».
Cependant, ne soyons pas dupes, le père noël n’existe pas! Il n’y a pas que du coté des opposants à hadopi que l’on ne croit pas au discours de notre président ! Ainsi David El sayegh, directeur général du Snep, (principal syndicat des majors du disque), s’est dit « très surpris » de cette déclaration.

Jugeant Hadopi  » adapté et proportionné « , celui-ci indique : » Je ne pense pas que le président de la République, qui a toujours montré qu’il était du côté des créateurs, veuille abandonner le principe de protection de la propriété intellectuelle sur internet ».

A un an des élections présidentielles, et au plus bas des sondages, cette déclaration de notre président est une belle communication politique.

Cependant, nous n’oublierons pas qu’ hadopi est au départ une loi illégale censurée par le conseil constitutionnel,qui contourne habilement la loi pour être « légale »  » en attaquant la « Non sécurisation de son accès internet » au lieu d’attaquer pour « téléchargements illégaux », mais dont le but ne dupe personne.
Nous n’oublierons pas, que cette loi est passée en force, sans écouter la CNIL ni le parlement européen. Nous n’oublierons pas que vous avez inversé la charge de la preuve, et offert le rôle de « policier de la Hadopi  » aux majors. Enfin nous n’avons jamais été dupe que le but final d’hadopi et de loopsi est le flicage intensif de nos moindre faits et gestes sur le net. Nous en avons maintenant la preuve avec le mouchard hadopi qui sera installé dans les box ADSL. Nous en avons également la preuve avec la loi loppsi qui permet aux policiers d’accéder à nos ordis, micro, webcam….

Et encore, Nous en oublions….mais aller voter en 2012, ça non, nous n’oublierons pas !

Partagez cet article :