Pendant des années, les industries du divertissement « ont attaqué des services qui donnent accès aux contenus illicites, tels que Napster, Kazaa, LimeWire ou encore des trackers bittorrent comme PirateteBay pour ne citer que lui. Ces derniers temps, cependant, il est devenu de plus en plus clair que les stratégies employées ne fonctionnent pas.

Engager des poursuites contre les utilisateurs d’Internet s’est avéré à la fois inefficace et contre-productif et en même temps des sites comme The Pirate Bay, isoHunt ou encore  Newzbin ont tout simplement refusé de céder, malgré les  millions de dollars  engagés pour  essayer de les détruire.

Donc, si les sites  restent en ligne et que  les utilisateurs refusent d’arrêter d’y accéder, il est temps d’établir  un nouveau plan…

Lors d’une consultation des députés au Danemark, Niels Elgaard Larsen, président de l’Association IT-politiques, a suggéré une solution de rechange : Demander à ce que les navigateurs internet « censurent » les sites dit « pirates ». Il s’appuie sur le fait que les navigateurs bloquent l’accès à des sites infectés par des virus. Il suffit donc à son sens que les navigateurs utilisent la même méthode pour bloquer les sites pirates.

Bien entendu il oublie de dire que le protocole « bittorrent » est légal …et qu’il permet l’accès à des données que les internautes souhaitent partager…(qui peuvent être « légales »)

 

Source sous licence CC (en anglais) : http://torrentfreak.com/proposal-suggests-browsers-should-block-users-from-bittorrent-sites-110408/

Partagez cet article :