Les Anonymous  ont réalisé une attaque envers Sony et tout ce qui touchait la PlayStation 3  après que sony ai déposé une plainte à l’encontre du hacker de la PS3.
Le PSN (playstation network (jeu en ligne) était aussi inaccessible par intermittence en raison de ces attaques répétées. 

Depuis hier, la communauté annonce avoir suspendu son offensive puisqu’elle se rend compte que « de priver les joueurs n’est pas une bonne idée puisqu’elle impacte plus les clients que Sony elle-même », rappellant que « les Anonymous sont de votre côté et ils se sont battus pour protéger vos droits ».

Il faut dire qu’ils ont provoqué un nombre incalculable de mécontentements auprès des utisateurs que nous suivions de notre côté via Twitter avec le hashtag « #PSN » et beaucoup s’en prenaient violemment à la communauté dont ils ne comprenaient pas toujours la cause.

Les Anonymous ont donc fini par se justifier :

Sur Anon News, des membres d’Anonymous annoncent l’arrêt des hostilités contre Sony.

« Ces derniers jours, Anonymous s’est attaqué à Sony en réaction à son attitude déplorable non seulement envers les possesseurs de PS3 et les jailbreakers, mais aussi envers le grand public. Leur propagande vis-à-vis du jailbreak laisse entendre que cela favorise le piratage et entraîne des pertes d’emploi, alors que cela ne vise qu’à laisser au consommateur la possibilité d’utiliser un matériel à sa guise » a commenté le groupe.

« Imaginez si Microsoft vous forçait à l’utilisation d’Internet Explorer au lieu Firefox ou Chrome. Imaginez si ils niaient que des utilisateurs puissent employer n’importe quel navigateur autre que le leur. Beaucoup de gens seraient évidemment furieux …alors, pourquoi n’êtes vous pas furieux contre Sony ?  »
« Anonymous n’est pas en train d’attaquer le PlayStation Network en ce moment. La position officielle de Sony est que le PSN est en cours de maintenance. Nous réalisons que cibler le PSN n’est pas une bonne idée. Nous avons donc choisi de suspendre temporairement nos attaques, jusqu’à ce qu’une solution permette de ne pas affecter les clients de Sony » est-il ajouté.

La réaction d’Anonymous est intéressante à analyser. La mouvance est loin de se comporter comme de vulgaires terroristes, comme semble le croire Muriel Marland-Militello. Les Anonymous sont plutôt des manifestants organisant une sorte de sit-in virtuel qui empêche l’accès à un service (le sit-in étant matérialisé par une attaque DDOS rendant les serveurs indisponibles).

L’objectif n’est pas de faire des dégâts, mais de présenter leurs revendications. Et ces actions ne sont pas du tout orientées contre les clients ou les utilisateurs. Finalement, c’est un peu comme des grévistes qui arrêtent de bloquer les trains pour ne pas énerver les usagers. Ici, Anonymous ne souhaite pas retourner « l’opinion publique » des internautes contre elle. C’est un comportement éminemment politique.

Article réalisé sur un « mix » des articles de Numérama et Pcinpact

 

« Au cours des derniers jours, Anonymous s’est attaqué à Sony pour leur traitement scandaleux des utilisateurs de PS3 et Jailbreakers, mais aussi grand public. Leur propagande concernant le jailbreak implique qu’il encourage le piratage et donc que des gens perdent leur emploi, alors qu’il signifie simplement que vous faites ce que voulez de votre matériel.

Imaginez si Microsoft vous forçait à l’utilisation d’Internet Explorer au lieu Firefox ou Chrome. Imaginez si ils niaient que des utilisateurs puissent employer n’importe quel navigateur autre que le leur. Beaucoup de gens seraient évidemment furieux …alors, pourquoi n’êtes vous pas furieux contre Sony ? »

Partagez cet article :