La reconnaissance du Parti Pirate dans un État américain aurait pu être considérée comme le dernier obstacle à surmonter avant  l’acceptation généralisée du mouvement en tant que force politique viable.

Pourtant, il pourrait y avoir un autre pays plus obstiné que les États-Unis quand il s’agit de l’enregistrement des partis politiques, et c’est la Russie. Le Parti Pirate est un groupe international de partis politiques qui cherchent à  réformer entre autre, les lois régissant les droits d’ auteurs.

Le nom vient de l’étiquette qui leur est donnée par l’industrie du contenu, dont ils cherchent à réformer le sens.

Le ministère de la Justice de Russie a refusé le « partie pirate russe » à l’enregistrement, car selon eux: «le piratage est une attaque ou un vol réalisé en   mer ou en rivière, ce qui est une infraction pénale». Le ministère indique également que le nom implique que les membres de ce parti sont tous des criminels violants ainsi la loi fédérale .

Naturellement, le Parti Pirate est bouleversé, et  a déposé une protestation à la cour Zamoskvoretsky à Moscou.

« Le refus d’enregistrer un« Parti Pirate de la Russie « offense 15.000 des membres du parti que  le ministère russe de la Justice a qualifié de criminels.

Nous allons faire appel  de la décision au tribunal « , précise Paul Rassudov  le président du parti.

interrogée par Torrentfreak Lola Voronina, chef de l’administration de l’IPP, et également membre PP-Ru s’explique: «Le gouvernement ne veut pas que de nouveaux partis soient  enregistrés – il n’y a pas beaucoup de temps avant les élections. Alors ils essaient de trouver des raisons  pour refuser l’enregistrement  »

« Le ministère russe de la Justice a fait une curieuse erreur», poursuit-elle. « Le nom,« Parti Pirate de la Russie »reflète une idéologie acceptée dans le monde entier.  Nous ne sommes pas un parti de pirates attaquant les navires maritimes ou fluviaux pour l’appropriation des biens d’autrui. Qu’en est-il des deux députés européens qui font parti du « Parti Pirate suédois » et et de tous les autres « partipirates » dans le monde, sont-ils des criminels?  »

Article intégral Torrentfreak (en Anglais) : http://torrentfreak.com/russia-refuses-to-recognize-pirate-party-because-of-its-name-110323/

Partagez cet article :