HADOPI fait exploser les revenus publicitaires de MegaUpload !

Si le P2P permet l’accès libre et sans business aux œuvres dématérialisées, Les plateformes de dl et de stream sont des sociétés privées.

Leurs principal business est  basé sur la publicité et de ce fait, directement lié au nombre de visiteurs. Si Hadopi ne fait pas gagner un seul centime aux artistes, en se détournant du P2P par « peur du gendarme » ce sont des milliers d’euros que les internautes apportent à des sites tel MegaUpload…

En novembre 2010, plus  de 7 millions d’internautes français se sont rendus sur MegaUpload contre 350 000 en 2008 avant la loi Hadopi.

De plus en plus  d’internautes se détournent du P2P pour migrer vers des solutions totalement à l’abri d’une loi déjà obsolète.

En effet, Hadopi ne peux repérer des adresse ip que sur le P2P. Ce n’est possible ni techniquement ni légalement sur le téléchargement direct, le streaming, FTP, Newsgroup… Nombreux sont les internautes à l’avoir compris, d’autant que ces sites et techniques existaient bien avant Hadopi….

Partagez cet article :